Le mystérieux temple de Koh Ker au Cambodge est désormais inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Le site archéologique de Koh Ker, au Cambodge, a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), ce qui porte à quatre le nombre de biens culturels tangibles du pays figurant sur cette liste.

Koh Ker Temple

Le site archéologique de Koh Ker au Cambodge, a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), ce qui porte à quatre le nombre de biens culturels tangibles du pays figurant sur cette liste.

L’inscription a été faite lors de la 45e session du Comité du patrimoine mondial à Riyad, le 17 septembre.

Situé dans le village de Srayong Cheung, commune de Srayong, district de Kulen, province de Preah Vihear, Koh Ker est un complexe de temples du Xe siècle et une ancienne capitale de l’empire khmer.

C’est l’un des sites du patrimoine culturel les plus importants du Cambodge, qui comprend 169 vestiges archéologiques et 76 temples tout en continuant à être un lieu de culte pour la communauté locale, selon l’UNESCO.

À ce jour, quatre biens culturels tangibles de ce pays d’Asie du Sud-Est ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial. Les trois premiers sont Angkor, Preah Vihear et Sambor Prei Kuk.

Lire aussi :  Interdire l'utilisation de filets maillants pour protéger les dauphins du Mekong

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *