Annonces

Guide Cambodge
Archives

Articles avec le tag ‘Phnom Bakheng’

Angkor Wat et la gestion de millions de visiteurs

En tant que monument le plus emblématique du Cambodge, Angkor Wat a été la principale destination pour les voyageurs au pays. Toutefois, des hordes de touristes ont du même coup fragilisé l’équilibre délicat entre l’environnement, la préservation des temples et de la nécessité d’accueillir les touristes.

C’est le succès touristique du Cambodge le plus important. la magnifique structure d’Angkor Wat, un témoignage des compétences artistiques khmères et le sens de l’architecture gravé à jamais dans la pierre, sont un pôle d’attraction pour le tourisme mondial. Selon l’Autorité Apsara, qui gère le complexe des temples près de Siem Reap – il y a eu 1,15 millions de personnes qui ont visité Angkor Wat en 2010 et 1,5 millions l’an dernier. Et encore plus sont attendus autour de la zone historique en 2012, le nombre pourrait atteindre les 1,8 à 1,9 millions.

Les fonctionnaires indiquent que 640 000 de touristes étrangers ont vu Angkor au cours des trois premiers mois de cette année – une hausse de 45% par rapport à la même période de 2011. Avec l’essor du tourisme, les temples sont de plus en plus menacés par des comportements indisciplinés des voyageurs, en dépit de la signalisation et des explications fournies par les autorités. Lire la suite de cette entrée »

Documentaire : Au-delà d’Angkor, menace sur les trésors cambodgiens

Au-delà d’Angkor, menace sur les trésors cambodgiens est un documentaire franco-belgo-britannique diffusé hier sur la chaine Histoire mais il sera rediffusé le 28 mars à 13h45, toujours sur la chaine Histoire. Un reportage réalisé par Pierre Stine en 2000, et d’une durée de 52 minutes.
Le résumé du documentaire est le suivant :
Ancienne capitale des rois khmers, du IXe au XVe siècle, la ville d’Angkor domine toujours la vallée du haut de la colline de Phnom Bakheng. Vaste centre religieux, elle rassemble quelque 500 temples, classés au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Jamais la population locale, en dépit des tragédies qui ont ensanglanté son histoire récente, n’a abandonné ce site où rayonnent encore les vestiges d’une brillante civilisation. Déjà pillés par le passé, les richesses de ces temples suscitent toujours la convoitise des voleurs.