Annonces

Guide Cambodge
Archives

Archive pour la catégorie ‘Cuisine’

Quelles sont les boissons à consommer au Cambodge ?

angkor-biere cambodgeAprès un premier article sur les 5 plats cambodgiens à essayer lors de votre séjour, je vous propose aujourd’hui de nous tourner vers les boissons et de découvrir quelles sont les boissons à consommer au Cambodge.

Tout d’abord, sachez qu’on trouve de l’eau en bouteille partout dans la pays car l’eau du robinet n’est pas considérée comme potable. Soyez conscient que les glaçons qui sont toujours ajoutés aux boissons froides (sauf si vous le demandez autrement) peuvent ne pas être hygiéniques, sauf dans les restaurants occidentaux.

Lire la suite de cette entrée »

5 plats cambodgiens à essayer lors de votre séjour

plats cambodgiensSitué culinairement entre deux véritables poids lourds de la gastronomie que sont la Thaïlande et le Vietnam, le Cambodge est souvent négligé quand il s’agit de nourriture. Mais une fois que vous aurez goûté à la cuisine khmère, vous ne pourrez pas revenir en arrière.

Voici 5 plats pour vous permettre de débuter dans la connaissance des plats cambodgiens à essayer lors de d’un séjour au royaume.


Lire la suite de cette entrée »

Phnom Penh succombe aux chaînes américaines de restauration rapide

Le Cambodge, avec les constructions grandioses comme Angkor Wat et des centaines de temples perdus au milieu de la forêt tropicale, les villas coloniales en ruine de Phnom Penh et tôt le matin la marche des moines pour recueillir des aumônes dans les rues de n’importe quelle agglomération urbaine faisaient tous partie de l’attirance spéciale des touristes pour le pays. Bien sûr, ils sont encore visibles aujourd’hui, mais ils se perdent dans la fièvre qui saisit le Cambodge d’aujourd’hui dans sa quête d’embrasser un mode de vie mondialisé. A Phnom Penh, le chemin de la modernisation au cours des cinq dernières années ont vu des joyaux architecturaux tels que l’ancienne école des Beaux-Arts détruite pour faire des copropriétés sans grâce construites par la Chine …

Le plus symbolique de cette nouvelle ère est l’annonce du géant américain de la restauration rapide Burger King à entrer dans la capitale cambodgienne avant la fin de l'année.

Le premier fastfood ouvrira ses portes à Phnom Penh dans l'aéroport international avant de se déplacer dans le centre-ville en début de 2013. Ça sera alors la troisième franchise américaine au Cambodge après KFC et Dairy Queen. Ils étaient également présents à l'aéroport, puis ils ont tout deux augmenté dans la ville. Le KFC est présent à dix points de vente au Cambodge tandis que Dairy Queen vient d'ouvrir le long de la rivière Tonle Bassac dans le cœur de la capitale. Lire la suite de cette entrée »

Les tarentules frites de Skuon au Cambodge

La friture d’araignées est un met régional du Cambodge et plus particulièrement dans la ville cambodgienne de Skuon, les vendeurs de tarentules frites en guise de collation de spécialité est une attraction populaire pour les touristes de passage dans cette ville.

Les araignées sont également disponibles ailleurs au Cambodge – à Phnom Penh, par exemple -. Mais la ville de Skuon, une ville de marché située à 75 km de la capitale, est le véritable centre de leur popularité, alors si vous souhaitez vous essayer, je vous conseille de vous rendre à la source, les produits y sont toujours meilleurs…

Les araignées y sont carrément élevées dans des trous dans dans terrains situés dans les villages au nord de Skuon ou simplement débusquées dans des terres forestières à proximité, et les tarentules sont ensuite frites dans l’huile. Lire la suite de cette entrée »

Amok trey, la plat tradionnel du Cambodge

Voyager, c’est également découvrir de nouvelles saveurs, parfois à mille lieux de ce que l’on a pu connaitre avant, je vous propose donc de découvre l’Amok trey, la plat traditionnel du Cambodge.
Amok Trei (khmer: « haa mok trəy »), ou également connu comme le curry de poisson à la vapeur, est un plat traditionnel de la cuisine cambodgienne. Le plat est essentiellement composé de poisson, celui-ci est enrobé d’un lait de coco épais avec du kroeung, cuit soit à la vapeur ou au four, le tout présenté dans une tasse et un support réalisé à partir de feuilles de bananier. L’Amok Trei est souvent mangé lors du Festival de l’eau, qui célèbre la Reprise du fleuve Tonle Sap. La dernière touche essentielle à la présention du plat est l’ajout de feuilles de l’arbre de noni et l’utilisation de k’cheay (Boesenbergia rotunda).