Annonces
Publicité
Archives

Phnom Penh

pinit fg en rect gray 28 photo

Phnom Penh ( ville construite par la France )

La capitale du Royaume du Cambodge, Phnom Penh, est située au confluent de trois rivières – le Mékong, le Bassac et du Tonlé Sap. La ville est divisée en trois sections – le nord, un beau quartier résidentiel, au sud ou de la partie française de la ville avec ses ministères, les banques et les maisons coloniales, et le centre ou le cœur avec ses ruelles étroites, les marchés, les étals et les aliments magasins.

Au cours des quatre dernières années, la ville a subi d’énormes changements – les entreprises voient le jour en permanence et le tourisme est une nouvelle fois en plein essor. Le Cambodge a une des lois sur l’investissement les plus libéraux de renforcer plus encore réussi à conserver son charme et de caractère – cyclos qui tissent dans la circulation avec aisance, de larges boulevards, de vieux bâtiments coloniaux, de parcs et espaces verts qui rappelle celle du patrimoine français du pays, et au-dessus tous ses gens qui ont toujours un sourire pour vous.

A quelques encablures de la Tonle Sap est le palais royal construit sur le site de l’Kev Banteay, une citadelle construite en 1813. Le parc du château contient plusieurs bâtiments: la salle du Trône du Prasat TEVEA Vinichhay qui est utilisée pour le couronnement des rois, des réceptions officielles et les cérémonies traditionnelles, le Chan Chhaya Pavillon, qui est un lieu de spectacles de danse, résidence officielle du roi appelé le Khemarin; l’ Napoléon Pavillon et le spectaculaire Pagode d’Argent. Cette pagode est à explorer. Il doit son nom aux carreaux 5.000 en argent pesant 1kg chacun, qui couvrent tout l’étage. Le Bouddha d’émeraude est assis sur un haut piédestal au sommet du podium. En face de la Dias est un bouddha grandeur nature en or massif et pèse 75kg. Il est orné de pierres précieuses y compris les diamants, dont le plus important est de 25 carats. Sont également exposés sur les côtés sont les vêtements de couronnement et de nombreuses miniatures de Bouddha en or et argent.

Les murs qui entourent le complexe qui est la plus ancienne partie du palais, sont couverts de fresques représentant des scènes de la version khmère du Ramayana.

Monument de l’Indépendance:

Le monument a été construit en 1958 pour symboliser l’indépendance acquise par le Cambodge de la France en 1953. Les Français totalement abandonné leurs intérêts en Indochine après la défaite par les Vietnamiens à la bataille de Dien Bien Phu en mai 1954. L’indépendance est marquée au Cambodge le 9 Novembre. Le monument a un style unique et particulier et se double d’un monument à la mémoire des patriotes cambodgiens qui sont morts pour leur pays.

Musée national:

Le MUSEE NATIONAL du Cambodge est abrité au sein d’une structure en terre cuite gracieuse de la conception traditionnelle (construite 1917-20), juste au nord du Palais Royal. Il est ouvert du mardi au dimanche de 8 h à 11 h et de 2 à 5 PM; l’entrée est de 3 $. La photographie est interdite à l’intérieur. L’École des Beaux-Arts (École des Beaux-arts) a son siège dans une structure derrière le bâtiment principal.

Wat Phnom:

Vous pouvez également jeter un œil sur Wat Phnom, qui est assis sur un arbre couvert colline à environ 30 m de haut dans le nord-est de la ville. Il est dit que la première pagode a été construite en 1373 pour abriter quatre statues du Bouddha déposé ici par le fleuve Mékong. Il a été découvert par une femme nommée Penh. Ainsi, le nom de Phnom Penh, la colline de Phnom.

Les gens croient que ce temple est puissant que celui qui fait un vœu sera lui ont accordé.

Il n’est pas surprenant de voir beaucoup de gens viennent ici pour prier pour la protection ou la guérison. Certains ont des fleurs de lotus en guise d’offrandes pour les prières exaucées. Au bas de la colline est un petit zoo, mais ses résidents les plus attachants, les singes, vivre à l’abri dans les arbres.

Musée Tuol Sleng:

En 1975, Tuol Svay Prey High School a été repris par des forces de sécurité de Pol Pot et transformée en une prison connue sous le nom de la sécurité pénitentiaire 21 (S-21) Il est rapidement devenu le plus grand centre de ce genre de détention et de torture dans le pays. Plus de 17.000 personnes détenues à S-21 ont été prises pour le camp d’extermination de Choeung Ek être exécuté; détenus qui meurent sous la torture ont été enterrés dans des fosses communes dans la cour de la prison.

EK CHEUNG TUER LE TERRAIN:

Entre 1975 et 1978, asur 17.000 hommes, femmes, enfants et bébés (dont neuf des Occidentaux), détenu et torturé à la prison S-21 (devenu musée Tuol Sleng), ont été transportés à l’extermination à la mort pour éviter de gaspiller des balles précieuses.

Nouveau Marché CENTRALE ET MARCHÉ Tuol PONG TOM:

Une visite sur les marchés et les salles de marché est une nécessité car elles donnent l’occasion de se familiariser avec les produits du terroir du pays et aussi d’acheter des textiles, des antiquités, bijoux en or et en argent.

Les quatre ailes de la couleur jaune du Marché Central regorgent de nombreux stands de vente de bijoux or et d’argent, monnaies anciennes, des vêtements, des horloges, des fleurs, des aliments, des tissus, des chaussures et des bagages.

Pour quelques bons tableaux ou si vous préférez les antiquités, la tête du Bureau des obligations familiales Tuol Tom Poong marché aussi connu que le marché russe. Un mot d’avertissement si: vous avez besoin d’aiguiser vos compétences de négociation tant que les prix ici peuvent être exorbitants.

Une réponse dans “Phnom Penh”

Laisser un commentaire

*