Annonces

Guide Cambodge
Archives

Sambor Prei Kuk, une cité plus ancienne qu’Angkor dévoile près de 300 temples engloutis sous les racines

Plus tôt ce mois-ci, le Cambodge a reçu sa troisième désignation par l’UNESCO. La zone du temple Sambor Prei Kuk, située entre Siem Reap et la capitale Phnom Penh, est un site archéologique datant du VIe siècle après JC. Il rejoint les deux autres sites UNESCO du Cambodge, le Temple de Preah Vihear et le parc archéologique d’Angkor.

Le site « Sambor Prei Kuk », qui se peut se traduire par «temple dans la richesse de la forêt», est un groupe de temples et un ancien centre-ville qui sont considérés comme les ruines d’Ishanapura, la capitale de l’empire de Chenla. Les Chenla étaient une civilisation de courte durée dont la chute a conduit à la fondation de l’Empire Khmer plus dominant des siècles plus tard.

Bien que considérablement plus petit que le complexe du temple d’Angkor, avec seulement 25 kilomètres carrés par rapport aux 400 d’Angkor, il est plus ancien que l’un des sites touristiques les plus connus du sud-est asiatique. Ses œuvres d’art, affirme l’UNESCO, « ouvrent le terrain pour le style Khmer unique de la période d’Angkor ».

Le tourisme est l’une des plus grandes industries du Cambodge, avec plus de cinq millions de personnes qui ont visité le pays en 2016, en hausse de 5% par rapport à l’année précédente, selon Reuters. Plus de deux millions de ces visiteurs vont à Angkor Wat.

Le Premier ministre cambodgien Hun Sen a prédit que 7 millions de touristes étrangers visiteront le Cambodge en 2020 et le tourisme représentera 800 000 emplois, ça n’est pas insignifiant pour un petit pays d’environ 16 millions d’habitants. Maintenant, tous ces touristes auront un nouvel arrêt à ajouter à leurs itinéraires.

Êtes-vous tenté de visiter la cité de Sambor Prei Kuk ?

 

La galerie de photos :

 

Laisser un commentaire