Annonces

Guide Cambodge
Archives

Le Temple Preah Vihear a reçu la visite de près de 100 000 touristes en 2012

Le Temple de Preah Vihear est l’un des plus beaux complexes de temple au Cambodge, il connaît un nombre croissant de visiteurs depuis la pacification de la région depuis 2011.

Le temple Preah Vihear du Cambodge, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, a accueilli quelques 99 490 touristes nationaux et étrangers en 2012, soit une hausse de 79 pour cent par rapport aux 55 580 visiteurs en 2011, d’après les statistiques du département provincial de Preah Vihear tourisme.

Le temple hindou avait été un point d’affrontements armés entre les troupes cambodgiennes et thaïlandaises en Février et Avril 2011, la Thaïlande revendique la propriété de 4,6 kilomètres carrés à côté du temple.

Les tensions se sont apaisées depuis que l’ancien Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra Pheu Thai Party a remporté les élections générales en Juillet 2011.

Selon les statistiques, le temple a accueilli environ 92 350 visiteurs locaux et 7 140 étrangers en 2012, soit une hausse de 75 pour cent et 146 pour cent respectivement en glissement annuel.

Kong Vibol, le chef du département tourisme de la province de Preah Vihear a attribué la forte hausse de 2012 à l’amélioration des routes menant au temple et à la bonne sécurité du site car aucune confrontation militaire entre les troupes cambodgiennes et thaïlandaise ont été observées sur la frontière contestée près du temple.

«Les étrangers sont de plus en plus curieux de voir le temple», a déclaré à Xinhua Kong Vibol mercredi « Nous prévoyons que le temple deviendra l’une des plus importantes destinations culturelles du Cambodge pour les touristes dans les années à venir. »

Preah Vihear se situe sur le sommet d’une falaise de 525 mètres dans les monts Dangrek, à environ 500 kilomètres au nord-ouest de la capitale Phnom Penh. Il a été inscrit dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO sur le 7 Juillet 2008, mais ce projet de rénovation a été bloqué par la Thaïlande qui conteste la délimitation des frontières autour du temple.

Laisser un commentaire