Annonces

Guide Cambodge
Archives

Découvrez Koh Ker, les plus anciennes ruines du Cambodge, au nord d’Angkor

Koh Ker est situé au nord de Siem Reap, au Cambodge.
Koh Ker fut la capitale de l’Empire khmer pour une très brève période de l’année 928 à 944 après JC. Dans ce court laps de temps, certains bâtiments très spectaculaires et des sculptures immenses ont été construites. Abandonné à la jungle pendant près d’un millénaire, et surtout non restauré, ce superbe site archéologique a été rarement visité jusqu’à très récemment.
Cette région isolée n’a pas de villes aux alentours, et seulement un petit village en forêt défrichée se trouve à proximité. Le village de Sra Yong est à quelques kilomètres.

L’ancienne cité khmère est dans un endroit éloigné dans la jungle jusqu’à une centaine de temples en ruine dont une immense pyramide sont intensifié; le plus important dans la région. Les Temples plus anciens sont découverts dans la jungle, donc il y a un vrai sens de la découverte ici. Beaucoup de temples ont été construits en briques avec un mortier à base de sève d’arbre. Il est tout à fait remarquable à quel point ils ont résisté à l’épreuve du temps.

Les frais d’inscription sont de 10 $ payable au kiosque près de l’entrée du temple de Beng Melea à 60 km au sud-ouest. Si vous partez à partir Tbeang Meanchey et Preah Vihear il n’existe aucun moyen d’obtenir un billet … mais sans aucun doute une installation sera mise en place dans un avenir pas trop lointain.

Il y a des temples en abondance, la plupart sont en briques et tous sont dans un état de ruine pittoresque. Le Prang du type pyramide est la plus grande structure , c’estune pyramide de 7 niveaux faisant 40 metres de haut, la vue depuis le sommet englobe un paysage solitaire de la forêt avec les montagnes lointaines de Dangrek à la frontière thaïlandaise au nord et la chaîne de montagne Koulen 70 km au sud . Prasat Thom est le nom du temple qui se trouve directement au bas de Prang et il faut négocier pour gagner l’entrée de l’enceinte pyramide. En 2007, le Prasat Thom a été débroussaillé de la végétation et les fossés nettoyés par des villageois travaillant pour l’Autorité APSARA, qui gère désormais le site. Les billets sont vendus par la Société Kham Samet qui a construit la route de Koh Ker.

Laisser un commentaire